Les « nouvelles routes de la soie » sèment la zizanie au sein du gouvernement italien

OPINION. Tandis qu’une brise d’apaisement se levait entre Paris et Rome depuis l’interview du président Macron à la télévision publique italienne, nous goûtions notre repos, conscients que le « clash » intragouvernemental italien n’aurait su tarder. Par Edoardo Secchi , Pdg d’Italy-France Group

Première controverse : la transalpine Lyon-Turin. Le projet coûterait 1,7 milliard à l’Italie et 7,7 milliards à la France, et est à 50% payé par l’Union Européenne. Des 8,6 milliards restants à répartir entre les deux pays pour la traite transfrontalière, l’Italie n’en aurait vraisemblablement « que » 2,9 milliards à débourser.

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/les-nouvelles-routes-de-la-soie-sement-la-zizanie-au-sein-du-gouvernement-italien-811218.html